Le printemps était synonyme de rencontres avec les globicéphales noirs. Ces grands mammifères accompagnaient le début de nos saisons. Nous étions pressés de vous faire partager nos navigations, notre catamaran.

Cette année, la nature, elle, accueille le printemps qui arrive et poursuit sa renaissance. Il n’y a que pour l’homme que le temps s’est arrêté.

« C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l’écoute pas » Victor Hugo était-il conscient qu’il était plus que temps de prendre soin de la nature pour prendre soin de l’Homme ? Nous le croyons.

C’est pourquoi, nous continuerons de vous faire prendre conscience de la fragilité de l’écosystème qui nous entoure et de la nécessité de le protéger. Nous continuerons de vous faire découvrir la merveilleuse chance que nous avons, au Pays Basque, de croiser encore ces populations de cétacés. Nous continuerons de vous sensibiliser sur l’effort de conservation que nous devons tous faire si nous voulons préserver les richesses de notre monde.

Alors, quand la lumière et l’été seront à l’horizon, la liberté, la famille, les amis et nos habitudes retrouvées, nous serons ensemble, plus respectueux, plus près de la nature.